ACTUALITES #TE2019 – (Re)découvrez les métiers de la boucherie

Apprenti-boucher

Nouveauté du salon : des apprentis vous proposent d’entrer dans les coulisses de la boucherie. Pour comprendre le chaînon manquant entre l’agriculture et votre assiette.

Tech’Elevage, c’est un formidable tremplin pour les jeunes actuellement en formation. S’ils peuvent se mesurer les uns aux autres comme dans le cadre d’Agreen’Maintenance, ou Agreen’Startup, ils peuvent aussi être directement au contact du grand public et des agriculteurs eux-mêmes. C’est donc l’occasion que saisit cette année, pour la première fois, l’Urma Vendée (Université régionale des métiers de l’artisanat, ex-Esfora) pour mettre en avant ses apprentis bouchers.

Préparant un CAP ou un BP dans le secteur, ils vous proposent pendant les trois jours de salon de venir les observer en plein travail. Et d’apprendre. Apprendre les techniques de découpe de viande, qui ne sont pas simples. “On souhaitait montrer ce que le boucher fait de la viande, après toute la phase élevage remplie par les agriculteurs”, explique Alain Ermine, responsable de l’unité Alimentation de l’URMA Vendée.

Ainsi, la découpe de l’agneau sera mis en avant mardi, puis le boeuf mercredi et enfin le veau jeudi. Le tout grâce à une matière première fournis par les producteurs locaux, et la mise à disposition d’un camion entièrement équipé par Interbev, l’interprofessionnelle du bétail et des viandes.

Et la présence de ces autres apprentis par jour, avec leur professeur, va au-delà de la simple démonstration. “Il faut montrer notre savoir-faire, mais aussi le faire savoir, détaille Alain Ermine. Tous les participants sont volontaires, ils ont l’esprit concours / salon de Tech’Elevage. Et c’est un très bon entraînement pour l’examen oral prévu dans leur parcours : pendant les trois jours de salon, les apprentis vont devoir échanger avec les visiteurs pour expliquer ce qu’ils font.”

Des apprentis qui n’ont pas de souci à se faire pour leur avenir : la filière Boucherie se porte très bien. “La période est favorable, reconnaît le responsable. Avec le papy boom, il y a beaucoup de départs en retraite, et donc de belles opportunités à pourvoir.”

Infos Pratique

Espace des métiers de boucherie

Hall B

Démonstrations au camion Interbev : 8h30 / 12h – 13h30 / 16h30

 

FacebookTwitter