ACTUALITES Conférence #TE2018 : le projet HERDECT

Oui à l'agriculture connectéeOui à l'agriculture connectée

Utilisation des imageries aériennes pour estimer les biomasses d’herbe afin d’améliorer la conduite du pâturage dans les élevages.

L’herbe pâturée est l’aliment qui coûte le moins cher dans une ration. La bonne gestion de l’herbe passe entre autre par une connaissance des quantités disponibles. C’est ensuite l’adaptation du dispositif du système pâturant qui fera que l’on optimisera la ration herbe valorisé/herbe disponible.

Le réseau « pousse de l’herbe », mesure au moyen d’un herbomêtre les hauteurs d’herbe disponibles chaque semaine, il donne une lecture de la pousse de la semaine, mais n’en aucun cas ne donne la lisibilité de la biomasse disponible. On le fait via une densité x la hauteur d’herbe.

Depuis début 2017 , des partenaires d’horizons différents allant du champs de la maitrise du conseil technique de la prairie (les chambres d’agriculture) à des structures scientifiques dont certaines maitrisent la technique de la télédétection (AGROCAMPUS, IRSTEA, AIRINOV) en passant par les sites expérimentaux (fermes expérimentales des Chambres – TREVAREZ – DERVAL – BLANCHE MAISON- THORIGNE) , site INRA herbipole Massif central se sont réunis autour du projet HERDECT.

L’objectif du projet est de construire des outils de modélisation pour fournir la biomasse disponible de la prairie via la télédétection.

Deux techniques sont utilisées, le satellite qui dispose d’une résolution spatiale de 10 mètres, et le drone qui a une résolution spatiale est beaucoup plus précise, elle est établie à 15 centimètres.
Le projet Herdect va comparer les deux techniques d’acquisition et expertiser aussi leur complémentarité.

La technologie d’imagerie aérienne est de plus en plus présente dans l’accompagnement des exploitations en matière de diagnostic de la situation, mais comme le montre le projet, avant de pouvoir passer à un usage, il y a un long processus de paramétrage. La réussite et la pertinence de l’information produite repose sur la combinaison, la mise en relation d’acteurs issus de la profession agricole, du conseil, du traitement de l’image et de la recherche. Cela est le challenge du projet de recherche dans lequel nous nous sommes engagés.

Conférence à Tech’Elevage, jeudi 22 novembre lors de la conférence à 10h15.

FacebookTwitter