ACTUALITES Après Flex sense, à quand Flex agri ?

L’huître mystère est dotée d’une technologie qui lui permet de détecter des mouvements « anormaux » et ainsi de contrer toute tentative de vol.

©FlexSenseSASL’huître mystère est dotée d’une technologie qui lui permet de détecter des mouvements « anormaux » et ainsi de contrer toute tentative de vol.

Spécialisée dans la conception, le développement et la commercialisation de solution de télémétrie sans fil, la start’up Flex sense, basée à La Roche-sur-Yon, se développe dans le monde agricole.

L’huître mystère est dotée d’une technologie qui lui permet de détecter des mouvements « anormaux » et ainsi de contrer toute tentative de vol.

L’huître mystère est dotée d’une technologie qui lui permet de détecter des mouvements « anormaux » et ainsi de contrer toute tentative de vol.

Quel lien peut-il bien exister entre une start’up ayant développé un système de télémétrie sans fil et l’agriculture? À première vue, aucun? Pourtant, imaginez un moyen efficace de lutte contre le vol ou la perte d’objet ; un concept qui vous avertirait instantanément si quelqu’un tentait de dévisser votre bouchon de carburant; où encore si une boucle de votre animal était tombée; ou pire, si votre bête était retrouvée dépecée dans un champ.

C’est justement un aperçu des capacités du capteur inventé par la start’up Flex sense, basée à La Roche-sur-Yon. Ce système de télémétrie sans fil permet de mesurer et de collecter à distance une multitude d’informations au choix : mouvement, absence de mouvement, température, consommation électrique, etc. Ces informations sont diffusées via des ondes vers un ordinateur ou une application installée sur votre smartphone, vous offrant ainsi la possibilité d’interagir en retour: confirmer, par exemple, que c’est bien vous qui êtes en train de prendre du fuel.

En plein développement

Ses avantages sont nombreux : la portée, l’adaptabilité, l’autonomie et la discrétion. « Nous avons, entre autres, développé Flex spy, explique Emmanuel Parlier, fondateur de Flex sense et docteur en océanologie biologique. C’est une huître mystère qui permet de lutter contre le vol des huîtres, à 30 km des côtes pendant 60 mois d’autonomie. En discutant avec les ostréiculteurs, nous nous sommes rendu compte qu’ils subissaient des pertes importantes de production dues à des mortalités ou au vol. Plusieurs tonnes d’huîtres sur lesquelles ils ne peuvent pas être assurés. »

Flex spy n’est autre qu’une huître caméléon, tapie au milieu des autres qui permet de qualifier des mouvements « anormaux » des coquillages et donc d’avertir le producteur d’une tentative éventuelle de vol.

En parallèle, Flex monitoring est un boîtier étanche, qui leur permet de connaître l’état, en temps réel, du milieu dans lequel ils font de la production d’huîtres (la température, l’oxygène, etc.) et donc d’endiguer les phénomènes de mortalité. Une technologie révolutionnaire, directement du fond de l’océan au smartphone.

Emmanuel Parlier est le président fondateur de Flex sense.

Emmanuel Parlier est
le président fondateur de Flex sense.

Des bouées connectées

Aujourd’hui, le champ d’action de cette innovation est large et l’investissement, s’il se fait à plusieurs, est abordable compte tenu des économies estimables. «Nous sommes aujourd’hui sollicités pour la lutte contre le braconnage ou encore le vol dans les oliviers. En ce moment, nous mettons aussi en application les bouées connectées qui permettent de mesurer jusqu’à 270 paramètres (nitrates, température, PH, etc.) c’est-à-dire presque tout, excepté des paramètres biologiques comme la présence de bactéries ou de micro-algues toxiques. Elles ont aussi une autonomie de douze à quatorze mois. » Emmanuel et ses associés, Thierry Deschamps de Paillette et Sylvain Dardenne, aiment relever les défis: « Il suffit que l’on vienne me dire : “ tu crois qu’on pourrait faire ”, pour que nous ayons envie de monter le projet! », plaisante-t-il. Les dés sont jetés, Flex sense attend vos doléances.

La dernière invention de Flex sense : des bouées connectée qui peuvent mesurer jusqu’à 270 paramètres.

La dernière invention de Flex sense : des bouées connectée qui peuvent mesurer jusqu’à 270 paramètres.

Flex sense
– Créée en 2015.
– Basée à La Roche-sur-Yon et La Rochelle.
– Trois associés.
– Concept : créer des produits permettant la transmission bidirectionnelle de données sécurisées à longue portée (30 km) et autonome (60 mois) dans des environnements complexes (industrie, tertiaire, urbain, transport…) et/ou hostiles (BTP, éolien, cultures marines…).
– Récompenses: Nominé au trophée des industries du numérique 2015 (L’Usine nouvelle) ; Vainqueur digital contest 303 Tours 2015 (Atlantic 2.0) ; Finaliste Vinci start’up Tour 2015 ; et Vainqueur Prix international Waq (Web À Québec) 2016 (Québec).
– Les suivre sur Twitter : @Flex-SenseSAS ; et sur Facebook @FlexSense
www.flex-sense.com

FacebookTwitter